Chirashi comme j’aime

Hello les filles !

Suite à mon article sur les bienfaits de la cuisine japonaise, j’ai eu envie de partager avec vous ma recette du Chirashi que je fais régulièrement à la maison.

chirachi facile

by elledemele

Alors tout d’abord, la préparation du riz constitue l’étape indispensable avant de réaliser ce plat. Pour cela vous devrez utiliser du riz japonais ou du riz rond ( personnellement, quand je n’en ai pas j’utilise même le riz basmati que j’ai dans mon placard et c’est pas mauvais…). Je vous conseille de le préparer à l’avance pour qu’il puisse refroidir avant d’ajouter les agréments. Ensuite pour les ingrédients a ajouter vous avez le choix entre divers poissons, omelettes etc moi je suis fan du saumon avocat…

Pour 2 personnes 

Le riz : 

200g de riz, 250ml d’eau, sel. Pour l’assaisonnent ; 3 cuillères à soupe de vinaigre de riz, 1 cuillère à soupe de sucre et 1 cuillère à café de sel.

Le poisson :

1 pavé de saumon

Les agrément :

1 demi avocat mur, 1/2 concombre, des graines de sésame, de la coriandre ( fraîche si possible), du gingembre et de l’ail en poudre, de la menthe hachée et du sel et du poivre.

La préparation du poisson et des agréments :

Pour ma part je préfère couper le concombre en petits cubes avant de m’occuper du reste, ainsi je le laisse mariner dans un peu de vinaigre de riz, coriandre, gingembre, de sel et de poivre (ou de baies) et menthe parce que ça met plein de couleurs dans l’assiette et surtout beaucoup de goût. Je prépare aussi l’avocat et le saumon en fines lamelles et selon mon humeur, je fais mariner aussi le saumon…
riz japonais
La préparation du riz :

Il vous faudra rincer le riz à l’eau froide et l’égoutter avant de le cuire. Je préfère verser le riz dans l’eau encore froide et cuire a feux moyen avec un peu de sel. Pendant ce temps, vous pouvez préparer votre mélange sel, sucre et vinaigre dans une casserole et mélanger à feu doux. Lorsque votre riz est cuit, logiquement vous le verrez car il ne restera plus d’eau, dans tout les cas, il est mieux de l’égoutter à nouveau cela lui permettra déjà de refroidir un peu. Verser le dans un saladier et incorporez votre mélange vinaigré au riz en mélangeant doucement et laissez complètement refroidir.

L’assemblage

Remplissez ensuite selon la quantité désirée, vos bols, en riz puis déposez-y par dessus le poisson et les agréments et saupoudrez le tout avec des graines de sésame. Pour ceux qui aiment vous pouvez accompagner votre Chirashi avec du wasabi ou de la sauce soja sucrée.

Où trouvez vos produits : vous trouverez maintenant ces produits dans tous les magasins bio ou grandes surfaces.

Alors si vous avez vous aussi des idées pour vos chirashi, elles sont les bienvenues !

Bon appétit !

baguettes cuisine japonaise

J’ai testé la crème hydratante à l’Aloe Vera bio de Dr.Organic

shopping

Durant les vacances, je suis passé par un petit magasin bio que j’ai trouvé plutôt sympa, vu la variété de soins et produits proposés, il fallait bien que je craque. C’est justement là-bas que je suis tombé sur « la » crème à l’aloé vera bio de Dr.Organic… Tout d’abord pour son odeur et sa texture légère mais aussi parce qu’elle était en vente également en format de voyage (30ml), idéal pour tester un produit…

by elledemele

Tout d’abord, L’aloé vera est un produit que je connais très bien et que j’utilise depuis plusieurs années, elle est connue pour ses nombreux effets, elle est calmante, cicatrisante et je dirais même « repulpante », c’est un ingrédient que j’aime utiliser dans mes soins cosmétiques mais également en complément alimentaire. Mais je ferais un post plus approfondit sur cette plante magique.

aloe-vera-gel

Revenons sur cette crème que je teste maintenant depuis presque un mois… Grâce à l’aloé vera, cette crème se veut naturellement apaisante, hydratante et réparatrice.

La marque : c’est une marque naturelle, bio et « cruelty free » (non testée sur les animaux), Dr.Organic propose des gammes de soin que je décrirais comme « craquante » ou  » gourmande »  (il y a un large choix… rose d’otto, aloe vera, miel de manuka, huile d’argan, tea tree, noix de coco, boue de la Mer Morte, Vitamine E, huile d’olive, Lavande, grenade… etc pour moi Dr.Organic, c’est la caverne d’Alibaba des cosmétiques naturels). Oui vous l’avez compris, je suis accro !

Sa texture : Sa texture est crémeuse et elle pénètre très vite donc pas de sensation collante ou même de brillance pour ma part et pourtant j’ai une peau mixte.


PEAU

Sa composition : Sa composition est transparente et claire ; ce sont des produits naturels, non testés sur les animaux, d’origine biologique, à base d’huile végétale et ingrédients naturels, sans parabens, sans SLS, sans parfum, et sans couleurs artificielles et cela pour tous leurs produits. Concernant ma petite chouchoute du moment, elle est composée d’Aloe Vera biologique mais pas que ! Le beurre de karité, de cacao et l’huile d’amande douce que vous trouverez dans la composition de cette crème (dont vous connaissez déjà peut-être les vertus) ; apportent à cette crème des propriétés qui vont prévenir la sécheresse de votre peau due à l’exposition au froid, au soleil,  au vent et même au stress, pour laisser la peau extrêmement hydratée et apaisée sans surcharger.

Mon conseil : je n’ai pas encore commandé  toute la gamme Aloe, mais je ne vais pas tarder, vu l’effet sur ma peau ! Je pense que peu importe votre type de peau, cette crème vous plaira, et votre peau est vraiment trop grasse, sinon ne gâchez rien, gardez la en crème de nuit ! Et puis chez Dr.Organic, vous l’aurez compris, il y a du choix…

Mon astuce : Pour les petits boutons, j’applique le blemish roll-on à l’aloe vera et au tee tree,  il est magique ce produit, ultra efficace et je vous le conseille vraiment !10f84qq


Où la trouver : il y a quelque temps, on ne la trouvait pas en France et sur internet, on l’a trouvait uniquement chez Holland and barrett, maintenant vous pourrez la retrouver chez ecco-verde.fr aussi. Je ne connais pas de boutiques en France qui distribuent cette marque, mais si vous en connaissez, à vos claviers !

Site de la marque : Dr.Organic

Se motiver pour la rentrée en 8 étapes

Help, c’est la rentrée !

2746665586_1
Mes astuces pour bien s’y préparer en 8 étapes !

Étape I : changer ses habitudes ! Faites la liste de ce que vous ne voulez plus et profitez de cette rentrée pour prendre de nouvelles résolutions, et de bousculer la routine, c’est le moment idéal !

organised_woman_wellbeing

Étape II : mettre en place des objectifs. Changer la déco par exemple, après tout qui a dit que la saison du bricolage est au printemps ?!

Étape III : faire la liste des corvées obligatoire. Attaquez-les dès maintenant, tant que vous êtes encore fraîche et motivée afin de pouvoir envisager le reste avec sérénité !

Étape IV : organiser son temps de loisirs. Faites la liste des activités que vous pourriez faire même en cas de mauvais temps (Cinéma, piscine…) et que vous consulterez en cas de panne inspiration. Je vous assure, ça marche !

Happiness_(14296756774)

Étape V : lire ! La rentrée est le moment idéal pour trouver son nouveau livre de chevet. Il sera également le compagnon idéal des week-ends pluvieux ou qui sait après tout, peut-être des journées ensoleillées de septembre…

Étape VI : sortez de chez vous ! Sortez avec des amis, en famille ou en amoureux. Planifiez des week-ends après tout, tout est moins cher en cette période ; Train, hôtel… etc. Si vous êtes plutôt casanière, eh bien, invitez vos amis !

_76728330_getty-happiness-3068868

Étape VII : débuter le yoga. Cette discipline, semblable à une philosophie de vie, qui fait du bien au corps et à l’esprit, c’est le YOGA ! Idéal pour sculpter et tonifier la silhouette, réduire les effets associés à l’insomnie, la dépression, la nervosité et le stress. Qu’attendez-vous pour commencer ? Et si le yoga ne vous attire vraiment pas alors opter pour la pratique d’un sport…

Stock Illustration of Yoga on Mountain

Étape VIII : prendre soin de soi ! C’est peut-être l’étape la plus importante ; s’occuper de son propre bien-être. Si votre budget est restreint, sachez qu’il y a plein de possibilité. Faire des soins de peau ou cheveux à la maison c’est aussi très sympa ! Peut-être que vous aurez envie de les faire vous même, il existe des tas de recettes adaptées à vos envies et à votre peau. Éteignez votre téléphone toute une apres-midi, faites gardez les enfants, videz votre esprit ! Un fond de musique douce dans un bon bain chaud ou une ballade en pleine nature pour se poser un peu et pourquoi pas tenter la méditation…

woman-happiness

Et vous, quelles sont vos astuces pour une rentrée de bonne heure et bonne humeur ?

Ma cuisine : les épices 

 

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais j’ai beaucoups d’épices dans mon placard de cuisine que j’ai acheté pour certains plats ou que j’ai acheté simplement « au cas où ».

Le problème des pots d’épices c’est qu’il s’accumulent vite, qu’ils se périment et qu’en plus ils occupent de la place ! Je vous propose donc aujourd’hui de faire le tri…

epices-2

Voici la liste de mes épices utiles :

Cannelle : Je dois dire que c’est l’une des épices que j’utilise le plus, on la retrouve dans quasiment toutes les cuisines.

A utiliser dans : Les gâteaux ou dessert même au chocolat, les plats salés comme les tajines et currys. Sur les fruits crus ou cuits, également dans les liquides auxquels on peut préférez la cannelle en bâton comme pour le vin chaud.

Ses bienfaits : Riche en antioxydants, la cannelle a également des propriétés anti-inflammatoires et anti-bacteriennes. On peut donc la consommer dans l’alimentation, l’utiliser dans un masque de soin ou même pour soigner un mal de gorge.

 

Coriandre (graines) : Une épice qui a traîné longtemps dans mon placard sans que je sache m’en servir.

A utiliser dans : Pourtant les graines de coriandre ont un goût citronné et chaud. Utilisées dans la cuisine indienne et mexicaine, on peut l’utiliser pour saupoudrer sur les viandes blanches, les poissons, le chou, les cornichons ou pour épicer des sauces à base d’agrumes, les marinades et même les farces.

Ses bienfaits : c’est un antioxydant, il aide à diminuer le taux de sucre dans le sang, et le taux de cholestérol.

 

Cumin : J’aime beaucoup cette épice mais je n’ai pas toujours su bien l’utiliser car le cumin a un goût assez fumé et terreux.

A utiliser dans : La cuisine nord-africaine, indienne, moyen-orientale et mexicaine ; le couscous, le poulet, les beignets farcis, les potages… Il se marie bien aux légumes racines comme les carottes ou la courge, en tranchant avec leur côté doux et sucré.

Ses bienfaits : Stimule la digestion, diminue les ballonnements, combats les maux d’estomacs, permet de faire tomber la fièvre et aide à lutter contre l’insomnie.

205623a14d2049fc

Curcuma : Je l’utilise pour mes currys, cette poudre jaune a un fort pouvoir colorant, un goût assez doux légèrement boisé.

A utiliser dans : comme le safran ou avec le curry, il accommode très bien le riz. Il se marie bien avec les poissons et les volailles, il peut être saupoudré ou ajouté à des sauces crémeuses.

Ses bienfaits : Il soigne les troubles digestifs, apaise les douleurs dues aux gastrites et autres inflammations de l’intestin et joue un rôle protecteur pour l’estomac et le foie. Selon diverses etudes scientifiques, le curcuma pourrait  s’avérer efficace dans la prévention de certains cancers. De plus, il est anti-inflammatoire.

 

Noix de muscade : J’aime beaucoup la noix de muscade dans la purée car elle est très aromatique et parfume très bien les plats.

A utiliser dans : pour aromatiser les viandes, soupes, béchamels, gratins, assaisonner purées et plats à base de pommes de terre en général, légumes, certains cocktails…

Ses bienfaits : Amie ou ennemie, tout dépend de la dose de muscade que vous comptez utiliser, car en grande quantité, elle se révèle fort nocive. En effet, la muscade a des propriétés sédatives importantes, mais elle est psychotrope et peut générer des crises d’angoisse, voire des crises de tachycardie.

a mixture of spices turmeric chilli cayenne powder and cardamom seedpods ** Note: Shallow depth of field

Gingembre : ah…le gingembre… son arôme chaud, plein de fraîcheur et doux à la fois.

A utiliser dans :  Avec la volaille, le porc, les poissons, les crevettes. Idéal dans les papillotes, les marinades mais aussi dans une vinaigrette pour remplacer le poivre. Le gingembre s’utilise également dans les desserts, dans les préparations de cakes, entremets, compote de pommes, desserts au chocolat.

Ses bienfaits : efficace contre les nausées et vomissements, le manque d’énergie. Aphrodisiaque mais également anti-oxydant et anti-inflammatoire.

 

Paprika : je l’adore, ses arômes sont fruités, très doux, plein de soleil.

A utiliser dans : toutes les viandes et volailles. Pour préparer un goulasch ou même sur les œufs et les poissons.

Ses bienfaits : riche en magnésium, il possède aussi des qualités réchauffantes et semble efficace contre le rhume. Sa haute teneur en vitamine C en fait une épice très utile en hiver.

 

Poivre : mon indispensable.

Son utilisation : On l’ajoute pratiquement à tous les aliments, toutes les recettes : potages, viandes, légumes, vinaigrettes, sauces.

Ses bienfaits : il a des vertus digestives, anti-rhume, anti-douleur, il aide à soigner la gastro-entérite, les bronchites, et il stimule la libido. Le nous garde en bonne santé.

 

Alors voila ! du curcuma contre le cancer, du paprika pour le rhume, du poivre contre la douleur, de la cannelle contre le mal de gorge… De plus en plus d’études démontrent les vertus santé des épices, alors si on sait bien les choisir, elles seront un véritable trésor dans la cuisine. Et vous, utilisez-vous les épices au quotidien ?

Various of spices on rustick wooden table

Les atouts de la cuisine japonaise

Les Japonais ont une vraie capacité à optimiser leur temps, cela fait partie de leurs façon de vivre et malgré leur penchant très marqué pour le travail, ils savent se reposer pour profiter de la nature, se relaxer et pour adopter des habitudes de vie saine au quotidien. Les statistiques montrent qu’au Japon, les gens vivent plus longtemps, de plus, leur taux d’obésité est l’un des plus faible au monde. Leurs secrets se retrouve dans leurs habitudes de vie au quotidien mais également dans leur cuisine saine.

Un atout forme et minceur !



Pourquoi ?

Tout d’abord l’alimentation y est plus équilibrée qu’en Occident. Leur alimentation est caractérisée par une grande quantité de produits frais et savoureux, de fibres, de vitamines et de protéines. Il s’agit principalement d’aliments de saison, ils évitent les produits préparés, les farines raffinées, les produits laitiers et la viande. Les desserts sont limités au profit du thé vert. Le repas est toujours très coloré pour égayer les assiettes car pour eux, on ne mange pas seulement avec l’estomac mais également avec les yeux.



Comment ?

Les Japonais adeptes du naturel utilisent comme coupe faim un bol de soupe Miso avant chaque repas même au petit déjeuner ! Cette soupe est pauvre en calories, riche en nutriments et son effet coupe faim est réel, de plus elle se compose d’ingrédients brûle-graisses alors on aurait tord de se priver !
En mangeant avec des baguettes, les japonais mangent plus lentement, par petites bouchées, ils évitent ainsi un repas trop lourd car la sensation de satiété se fait sentir plus rapidement.

Leur petit-déjeuner est « le » repas essentiel de la journée, salé et copieux ! Les japonais considèrent qu’il est essentiel pour démarrer la journée en forme, éviter les fringales et être moins attiré par des aliments riches en graisses.

Enfin le Thé vert est l’atout forme et minceur de leur alimentation. Il accompagne tout leur repas, chaud ou froid, ses vertus diététiques sont incontestables ! Sa théine brûlerais plus de calories, même au repos, ses tannins freinent l’assimilation des graisses pendant que ses catéchines transforment la répartition corporelle des graissent et luttent contre leur accumulation au niveau du ventre ! A boire sans sucre évidement…



Mon conseil :
vous voulez des idées ? Tentez le petit-déjeuner salé avec une bonne soupe Miso, une omelette et du thé vert à volonté ! Pour le déjeuner pourquoi ne pas tenter un poulet ou un saumon teriyaki, une lait de coco aux perles du Japon et votre boisson de thé vert. Pour le dîner une soupe Miso et un bol de chirashi, sans oublier votre thé vert ! Il existe des tas de recettes, la cuisine japonaise ne se résume évidement pas aux sushis…

Mon astuce :
préparez votre thé vert pour la journée à emporter partout ! Pour obtenir un thé vert plus fort et plus aromatique, utilisez de l’eau chaude, sinon l’eau tiède sera idéale pour un thé vert très doux.

A lire :
 » Pourquoi les japonaises ne vieillissent pas et ne grossissent pas : l’Art de vivre japonais au service de la santé et de la minceur  » de Naomi Moriyama aux éditions PLON.

Le vinaigre fait-il maigrir ? 

  

 

Voilà ma grande question du jour… Le vinaigre fait il maigrir ? La question paraît simple pourtant elle ne l’est pas tant que ça….

J’ai souvent entendu parler du vinaigre et plus particulièrement le vinaigre de cidre comme un produit miracle pour l’aide à la perte de poids… J’ai pas mal surfer sur internet et j’ai lu tout et son contraire. 

Cependant il y a un livre que j’ai lu et que j’ai trouvé plutôt intéressant. Anne Lavédrine, journaliste spécialisée en vie pratique qui a écrit  » les vertus du vinaigre », a écrit ce très bon livre sur l’utilisation du vinaigre et ses bienfaits, et elle repond à ma question assez simplement…

 » Le régime vinaigre qui a le mérite d’être simple et économique compte encore beaucoup d’adeptes aujourd’hui mais quels sont les fondements scientifiques de ce régime au vinaigre ? L’idée d’utiliser le vinaigre pour mincir repose sur la légère action diurétique et son influence positive sur le métabolisme. Le traitement habituel consiste à l’absorption d’une dose de vinaigre avant chaque repas pour « couper l’appétit » ce qui révèle du non-sens diététique car le vinaigre possède des vertus apéritives reconnues (mais logique et régime ne font pas toujours bon ménage). Psychologiquement, le caractère acide du vinaigre s’oppose aux graisses responsables des surcharges pondérales. Puisqu’un aliment vinaigré supprime la sensation de « gras » dans la bouche, on imagine volontier que le même processus pourrait se reproduire dans le tube digestif et, pourquoi pas, que le vinaigre attaque les graisses. Il suffit cependant de considérer une sauce vinaigrette pour se convaincre du contraire : si le vinaigre refuse effectivement de se mêler à l’huile, il ne le détruit nullement !  Cependant le vinaigre a de telles vertus pour le santé que vous en retirez une foule d’autres bienfaits et une telle amélioration de votre état général que celle-ci vous aidera peut-être indirectement à perdre vos kilos en trop. En revanche boire du vinaigre pur à jeun régulièrement comme le conseillent certains, peut s’avérer extrêmement nocif pour la paroi gastrique ».

Ces propos résument assez bien ce que j’ai pu lire dans la plupart des sites ou blogs aux sources « sérieuses » même si certains adeptes préfèrent croire qu’il « détruit les graisses ». 

  
Mon conseil : Je vous invite tout de même à découvrir toutes les vertus du vinaigre pour la santé, la beauté et même en usage domestique. Il existe des tas de recettes que je partagerais sur le blog une fois que j’aurais pu les tester.

A lire : les vertus de vinaigre de Anne Lavédrine chez Michel Lafon

Entre reconversion professionnelle et reprise des études…

Vous rêvez de reconversion professionnelle ou de reprendre vos études ? Pensez vous qu’il est trop tard ? Y a t-il un âge limite ?

Cela peut vous paraître trop difficile, voire même impossible et pourtant vous avez tout faux ! 

Il y a effectivement des formations plus accessible ou même des reconversions plus simples que d’autres mais sachez que tout est possible si l’on s’en donne les moyens. Différents organismes sont aussi à votre disposition pour vous conseiller et vous aider à faire le bon choix en fonction de votre parcours et de vos aspirations.

Une reconversion peut vous demander de reprendre des études, obtenir un diplôme, valider les acquis de l’expérience (VAE) ou encore valider les acquis professionnels (VAP) que vous ayez un BAC ou non.

  
Cependant si vous prévoyez de reprendre des études ou une formation, il faut s’attendre à une perte de revenus plus ou moins importante durant cette période. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est essentiel de s’organiser à l’avance pour éviter de vous retrouver dans une situation difficile durant cette période et de devoir interrompre la formation pour des raisons financières.

Il existe des bourses d’études et des crédits bancaires attribués aux étudiants à un taux préférentiels mais bien souvent jusqu’à 28 ans. Si vous en avez plus de 28 ans… je vous rassure même si c’est plus compliquer, vous pouvez trouver d’autres aides financières. Selon la formation que vous avez choisie, votre ancienneté professionnelle ou votre situation financière, différentes solutions s’ouvrent à vous ; Pôle emploi, le conseil régional ou encore  le Fond National d’Aide d’Urgence (FNAU).

Ce fond est un outil qui permet d’apporter une aide financière aux étudiants qui rencontrent des situations de précarité de tous ordres. Cette aide financière, selon la difficulté rencontrée par l’étudiant, peut être ponctuelle ou annuelle, si vos ressources s’avèrent inférieures au plafond prévu par le barème d’attribution des bourses. Cependant, l’âge limite pour pouvoir prétendre à cette aide là a été fixé à 35 ans. Dans tout les cas la majorité de ses aides s’interrompent durant la période des vacances scolaires.

Une fois la question financière réglée, lancez vous ! Réfléchissez-y mais si vous savez ce que vous souhaitez faire, un seul conseil, foncez !